Que signifient les étoiles sur les maillots de foot ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire quand on regarde le foot surtout lors de la Coupe du Monde, tous les clubs peuvent ajouter des étoiles sur leur maillot. Il n’y a pas vraiment de règles.

Ou plutôt il y a une règle, de la FIFA, qui côtoie une grande absence de règles. Ainsi aujourd’hui de nombreux clubs arborent des étoiles quand d’autres n’en ont aucune. Y-a-t-il une logique ? Pourquoi y-a-t-il des étoiles sur certain maillot de foot et pas d’autres ? 

Comment un club de foot gagne une étoile selon la FIFA ?

Commençons par le plus simple, ce qui est souvent le plus connu : les étoiles obtenues en Coupe du Monde.

Avant toute chose il n’y a aucune obligation, c’est juste une autorisation. Un club national peut mettre une étoile au-dessus de son logo pour chaque Coupe du Monde remportée.

Ce principe a été vu pour la toute première fois en 1970 sur le maillot de l’Équipe du Brésil à l’occasion de leur troisième victoire en Coupe du Monde. Le maillot arbora directement trois étoiles. Les Italiens font de même en 1982, directement avec trois étoiles aussi. Mais la mode va surtout se populariser à partir des années 2000 et cela devient alors une véritable tradition d’arborer un maillot avec le nombre d’étoiles correspondant à son nombre de victoire en Coupe du Monde.

L’idée va un peu plus loin en 2010, quand les joueurs de l’Équipe d’Espagne se présentent le soir même de la finale, à la remise de la coupe, avec un maillot arborant leur toute première étoile. Les Français en font de même en 2018 en ayant sur eux dès le soir de la finale un maillot avec la nouvelle étoile fraîchement gagnée.

Pourquoi le Ghana, l’Uruguay et d’autres ont plein d’étoiles sur leur maillot ?

Le principe de l’étoile a été repris pour symboliser d’autres victoires.

Ainsi les nations ayant remporté une Coupe d’Afrique des Nations ont également des étoiles sur leur maillot, une par victoire.

Le maillot du Danemark possède une étoile en argent pour symboliser sa victoire en 1992 lors de la Coupe d’Europe de football.

Le maillot de l’Uruguay porte 4 étoiles, car l’équipe a gagné à deux reprises les Jeux Olympiques (en 1924, 1928) à une époque où la Coupe du Monde n’existait pas encore. Les Jeux Olympiques étaient alors la plus grande consécration internationale possible. Les deux autres étoiles sont pour leurs victoires en Coupe du Monde, en 1930 et 1950. C’est le seul pays à compter ainsi ses étoiles.

Ces diverses étoiles sont en général dans une nuance doré ou dans une couleur différente de la couleur officielle de la FIFA. 

Des étoiles pour des opérations commerciales

Les étoiles sur les maillots de foot sont des symboles très appréciés des supporteurs et leur présence est donc souvent associée à des opérations marketing.

Ainsi les équipes ayant gagné la Coupe d’Afrique des Nations proposent leurs étoiles sur les maillots à la vente, plus que sur les maillots portés par les joueurs.

Le Japon et Singapour ont également édité des maillots avec 4 étoiles à une seule occasion.

Ainsi lors de la victoire de l’Équipe du Japon à la Coupe d’Asie des Nations en 2011, l’équipe célèbre sa quatrième victoire avec un maillot spécial. Singapour fera de même en 2012 suite à sa victoire au championnat d’Asie du Sud-Est, tout en apposant les étoiles que les cent premiers maillots vendus.

Qu’en est-il des autres étoiles sur les maillot de foot club ?

Pour les clubs non nationaux, une tradition veut qu’il est possible de broder une étoile pour 10 titres obtenus (en Autriche, aux Pays-Bas et en Italie entre autre). Mais ce n’est quasiment jamais une obligation et la règle change d’un pays à un autre.

Ainsi sur les maillots des équipes allemandes, trois titres de champion donnent une étoile, cinq titres deux étoiles, dix titres trois étoiles et vingt titres quatre étoiles.

En Angleterre, il n’y a aucune règle, certains clubs ont une étoile par titre, d’autre club (comme sur le maillot de Chelsea) n’ont aucune étoile peu importe leurs victoires réelles.

Il en va de même en France où il n’y a pas de véritable convention. Trois clubs arborent des étoiles avec des significations différentes :

→ le maillot de l’OM a 1 étoile doré pour sa victoire européenne,

→ l’AS Saint-Etienne a 1 étoile bleu, blanc, rouge pour ses 10 titres de champion de France,

→ le maillot du FC Nantes a 8 étoiles jaunes pour 8 titres nationaux.

Qu’en est-il des autres étoiles sur les maillot de foot club ?

Pour les clubs non nationaux, une tradition veut qu’il est possible de broder une étoile pour 10 titres obtenus (en Autriche, aux Pays-Bas et en Italie entre autre). Mais ce n’est quasiment jamais une obligation et la règle change d’un pays à un autre.

Ainsi sur les maillots des équipes allemandes, trois titres de champion donnent une étoile, cinq titres deux étoiles, dix titres trois étoiles et vingt titres quatre étoiles.

En Angleterre, il n’y a aucune règle, certains clubs ont une étoile par titre, d’autre club (comme sur le maillot de Chelsea) n’ont aucune étoile peu importe leurs victoires réelles.

Il en va de même en France où il n’y a pas de véritable convention. Trois clubs arborent des étoiles avec des significations différentes :

→ le maillot de l’OM a 1 étoile doré pour sa victoire européenne,

→ l’AS Saint-Etienne a 1 étoile bleu, blanc, rouge pour ses 10 titres de champion de France,

→ le maillot du FC Nantes a 8 étoiles jaunes pour 8 titres nationaux.

consectetur porta. ut fringilla id Praesent Curabitur mattis mi, suscipit